Auxerre Bourgogne

Terrasse supendue et cour

Paris

Balcon sur Paris

Perché au 4ème étage de l’habitation, un véritable « jardin » a élu domicile. Ce jardin est structuré en 4 espaces afin de profiter au maximum de ce vaste espace.

 

- L’entrée se fait depuis la cuisine d’été et s’ouvre sur une large terrasse invitant au repas. Cet espace est divisé en deux parties, l’une ensoleillée, l’autre ombragée. Une table et quelques chaises sont posées sous une pergola fraîchement recouverte de roses. Depuis l’un des massifs, s’échappe le clapotis de l’eau, le végétale laisse entrevoir la dame de fer et brouille les pistes quand à la limite du jardin, il semble infini.


- Pour accéder à l’extrême sud de la terrasse, un pincement se fait couloir, habité par un canapé et quelques chaises. Il aspire à la détente sous un petit salon moins formel. La végétation cadre l’espace, dansant sur quelques dentelles.

Etat des lieux

Etat des lieux

Etat des lieux

Etat des lieux

vol d'oiseau

vol d'oiseau

Espace déjeuner

Espace déjeuner

Espace solaire

Espace solaire

Petit Salon

Petit Salon

- Une large terrasse accueille quelques transats invitant à se prélasser au soleil. Ici le jardin ne semble plus en hauteur, il affleure le sol à seulement quelques centimètres.


- En retrait, dans un coin, un petit salon intimiste semble dissimulé derrière la végétation. Il profite lui aussi du clapotis de l’eau.


Emprunt d’exotisme, quelques plantes ne sont pas sans rappeler les jardins méditerranéens. Elles évoluent en coussins recouvrant partiellement les murets. Au grès du vent, les graminées semblent danser, les roses embaumes de leur parfum la terrasse, une fenêtre s’ouvre et c’est Paris tout entier qui s’offre.

Jardin suivant

Espace solaire